Archives pour la catégorie LE BLANCHISSEMENT DES CORAUX

LE BLANCHISSEMENT DES CORAUX

LE BLANCHISSEMENT DES CORAUX

Tout d’abord, faut-il dire blanchissement ou blanchiment ?

Le  blanchiment est le fait de recouvrir de blanc ou de rendre blanc alors que le  blanchissement est le fait de devenir blanc. En ce qui concerne les coraux, il s’agit donc de blanchissement.

blanchissement du corail Moorea 

Pollicipora à Mooréa

Ce blanchissement est une décoloration des coraux suite à l’expulsion des zooxanthelles, algues symbiotiques qui vivent à l’intérieur des tissus du polype et sans qui ils ne peuvent survivre. Les apports nutritifs des zooxanthelles sont fondamentaux pour le corail. Cette interdépendance est donc essentielle.

Examinons le phénomène plus en détail :

Les coraux vivent près de la surface de la mer car ils abritent des algues symbiotiques microscopiques, les zooxanthelles. Ces algues, comme les autres végétaux réalisent la photosynthèse à l’aide de l’énergie solaire en puisant le gaz carbonique dissous dans l’eau et produisent de l’oxygène ainsi que des composés carbonés assimilables à des sucres.

Ca tombe bien car le corail produit du gaz carbonique et « respire » de l’oxygène, puisque c’est un animal. Le corail fournit donc à l’algue un abri et une place au soleil alors que l’algue offre de la nourriture à son hôte et de l’oxygène. Cet échange de bons procédés, indispensables à la vie de chacun est une symbiose.

Certaines modifications environnementales peuvent avoir des effets destructeurs sur cette association. Une modification de la température de l’eau, des changements de courant, une forte tempête ou encore certaines conditions exceptionnelles comme un tsunami « dérangent » le corail et créent un stress.

Une variation de pH de l’eau, par exemple une acidification due à une augmentation du gaz carbonique dissous (acide carbonique), une modification chimique de l’eau, apports en nitrates (agriculture, en phosphastes…) créent aussi un stress. De même s’il y a une variation de la salinité.

En dehors de ces caractères physico-chimiques, d’autres phénomènes entrent aussi en jeu. Un corail recouvert par Acanthaster, étoile de mer qui se nourrit de coraux en dévaginant son estomac, est aussi en état de stress.

A ce moment, le corail expulse ses zooxanthelles. Il est alors très affaibli, reçoit moins d’oxygène et moins de nutriments « énergétiques ». Il est de nombreux cas où les zooxanthelles réintègrent leur corail mais si le strees est trop important, les zooxanthelles ne reviennent pas et le corail meurt, envahi par les algues (algues  d’autres espèces qui poussent en surfaces et qui sont plus invasives).

Blanchissement du corail Mooréa 

Pollicipora à Mooréa

Ces dernières années, ce problème est devenu d’actualité. Il ne s’agit plus de cas isolés mais de zones entières de récifs qui blanchissement puis meurent. Ce phénomène a été observé en particulier sur la Grande Barrière de corail.

Les rejets de l’agriculture, riches en engrais apportent des nitrates et des phosphates; les fortes pluies ravinent et amènent des terres qui peuvent obstruer les pores des coraux; les eaux usées peuvent avoir des concentrations variables en produits toxiques. Le tout à l’égout est souvent transformé en tout à la mer alors que de beaux récifs coralliens sont à quelques kilomètres de hôtels de luxe.

L’élévation de la température de l’eau liée au réchauffement climatique est aussi responsable. De nombreuses causes de blanchissement corallien sont donc liées aux activités de l’homme.

Est ce que la mort des coraux changera quelque chose pour nous les hommes? Cela pourrait vous faire sourire comme question… 

Eh bien je vous dirai oui, car tout est lié.

Savez vous que les coraux diminuent la quantité de gaz carbonique de l’atmosphère de la planète ?

Le squelette corallien est constitué de cristaux d’aragonite, c’est à dire de carbonate de Calcium. Le Calcium existe en grande quantité dans l’eau et le « carbonate » n’est autre que du gaz carbonique dissous. Ce dernier est proportionnel au gaz carbonique présent dans l’air. Le coraux transforment donc ce CO2 en squelette rigide en quelques sortes participent à la purification de l’atmosphère.

Une acidification de l’eau de mer non seulement tuera les coraux mais aussi permettra la restitution du CO2 avec une lente dissolution des squelettes calcaires du corail. Ce CO2 repasera proportionnellement dans l’atmosphère…


Mes albums récents

  • Album : CRÉATIONS MARINES
    <b>Creation-marine-3</b> <br />
  • Album : Orchidées d'Europe
    <b> orchis purpurea</b> <br />
  • Album : Mes patchworks sous-marins
    <b>tortue 55x60 </b> <br />

Catégories


TOP à l'Ouest ... The parad... |
divagations du coq et du ta... |
BOULBY & MOULFY IN NZ 2... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 19.000 km plus tard
| olivier au mexique
| pirisa s'évade