Archives pour la catégorie COQUILLAGES DES COTES DE L’ATLANTIQUE ET DE LA MANCHE

COQUILLAGES DES COTES DE L’ATLANTIQUE ET DE LA MANCHE

 

COQUILLAGES DES COTES DE L’ATLANTIQUE

ET DE LA MANCHE 

Je souhaite vous faire partager ma passion des coquillages, leur ramassage et leur classement pour constituer une collection.

Lien vers les coquillages de Méditerranée

Toutes les plages présentent des particularités, leur forme convexe, concave ou linéaire, leur orientation, le passage de courants marins près des côtes, la température de l’eau, la richesse en plancton, en matières en suspension, la géologie, sable ou rochers, la présence de marées  et leur amplitude ou encore la taille du plateau continental, font que certains coquillages vivent  dans la mer à proximité de ces plages et se retrouvent sur le sable ou dans les laisses de mer.

Voici donc de quoi identifier les principaux coquillages que vous trouverez.

Bonne pêche et bonnes identifications !

COQUILLAGES DES COTES DE L'ATLANTIQUE ET DE LA MANCHE dans COQUILLAGES DES COTES DE L'ATLANTIQUE ET DE LA MANCHE laisses-de-mer-ronce-2008-354

Tout d’abord, les gastéropodes qui littéralement ont « l’estomac dans les talons », en réalité, l’estomac au niveau du pied musculeux très développé.

 

Ormeau , oreille de St Pierre 

Haliotis tuberculata, Linné 1758

Haliotidae 

Haliotis tuberculata

Coquille ovale , allongée et tronquée avec 7 perforations ouvertes. intérieur fortement nacré. Elle vit sous les rochers et se fixe solidement.

 

Fissurelle

Diodora graeca, Linnaeus, 1758 

Fissurellidae

Diodora italica

Coquille treillissée conique de 1à 5 cm de forme allongée ayant son apex percé, présence de stries axiale et radiale. La fissurelle se fixe sur les rochers

La fissurelle de Méditerranée, Diodora italica, Defrance, 1820  possède des côtes plus fines

 

Patelles, Berniques

Il existe trois espèces de berniques en Bretagne. Elles vivent sur les rochers en broutant les algues. Le pied de Patella vulgata est de couleur jaune gris. La coquille possède de fortes côtes radiales.

Patelle vulgaire

Patella vulgata

Patellidae

 Patella vulgata

 

Patelle déprimée 

Patella depresssa

Patellidae

Patella intermedia

  Intérieur orange et brun foncé;Fine bordure et coquille brillante à l’intérieur 

 

Patelle intermédiaire 

Patella intermedia

Patellidae  

Patella sp

 

Troque épaisse

 Monodonta crassa 

Trochidae   

Monodonta crassa

Troque à coquille épaisse noire verdâtre rainurée sans ombilic. Se trouve sur les rochers les plus exposés aux vagues. 

 

 

Troque mage

Gibbula magus

Trochidae  

Gibbula magus

Coquille généralement blanche possédant des rayures allant du noir au rouge. Présence de tubercules sur les tours de spires. Diamètre atteignant 3,5 cm, différenciation avec les autres espèces grâce à son grand ombilic. On la trouve sur les algues et les pierres.

 

Troque ombiliquée

Gibbula umbilicalis  

Trochidae 

Gibbula umbilicalis

Coquillage de 15 mm de diamètre de couleur grise ou jaune avec des bandes allant du bleu au violet, présence d’un ombilic. 

 

Troque cendré

 Gibbula cineraria

Trochidae   

Gibbula cinerea

Coquillage de couleur grise avec des bandes jaunes avec la présence d’un petit ombilic. Très fréquent sur nos côtes. Diamètre 20 mm 

 

Troque jujube, grande calliostome

Calliostoma zizyphinus

Trochidae

Calliostoma zizyphinus

De couleur mauve ou marron clair, il a la forme d’un cône parfait hauteur 2,5 cm. La coquille semble différente de la précédente mais cependant, il s’agit bien de la même espèce.

   (Charente Maritime)

Calliostoma granulatum

 

Phasianelle minuscule

Phasiannella pullus 

 Phasianellidae  

Phasianella pullus

 Petit coquillage rouge vif de 1 cm au maximum. Belle île.

 

Phasianelle

Phasianellidae   

Phasianella sp

Petite coquille lisse et brillante de 3 à 5 mm avec des stries rouges obliques.

 

 

Crépidule des moules 

Crepidula fornicata 

Calyptraeidae 

Crepidula fornicata

Venue d’Amérique pendant la deuxième guerre mondiale avec les barges du débarquement, la crépidule envahit les fonds marins, notamment en Bretagne où elle se développe surtout sur les coquilles St Jacques.  

 

Calyptrée chinoise 

Calyptrea sinensis 

Calyptraeidae  

Calyptrea chinensis

Coquillage blanc ou beige de 2 cm de diamètre maximum. Présence de petits tubercules sur le côté externe de la coquille et d’une cloison intérieure.  

 

Bulle oublie  

Scaphanger lignarus

Bullidae  

Bulla ampula

Animal carnivore pouvant atteindre 6 cm ayant une coquille beige avec des lignes brunes. Sa grande taille l’empêche de rentrer complètement dans sa coquille.  

 

Haminée petite barque

Haminea navicula Da Costa

Bullidae

Haminea navicula

Coquille brun clair, mince et fragile. On la trouve sur les plages à l’abri des grandes vagues de l’océan. 2,5 à 3 cm.

 

Bulle

Bulla sp.

Bullidae

Bulla sp.

Coquille de 8 à 9 mm 

 

Porcelaine puce, grain de café

 Trivia monaca  

Cypraeidae

Trivia europea

De la famille des Cyprées, parmi les coquillages les plus collectionnés avec les cônes. Coquille rose ou beige finement côtelée, 14 mm de long. Présence de 3 tâches brune sur la partie supérieure. Fréquent sur tout le littoral Breton et en Vendée. 

 

Porcelaine arctique   

Trivia arctica  

Cypraeidae 

Trivia monacha

Couleur rose claire dépourvue de tâche, 5 à 12 mm.  

 

Littorine du littoral, Bigorneau 

Littorina littorea  

Littorinidae   

Littorina littorea

Le bigorneau, comestible peut mesurer 3 cm. Il est abondant sur les côtes rocheuses de la Bretagne et jusqu’à Oléron..   

 

 

Littorine  saxatile

Littorina saxatilis

Littorinidae  

Littorina saxatilis

La coquille diffère du bigorneau par sa robe blanche à rainures spiralées. Présente sur tout le Finistère nord ou sur les côtes de Charente-Maritime, la littorine s’attaque aux parcs à huîtres. 

 

Littorine obtuse

Littorina obtusata

Littorinidae  

Littorina obtusata

Coquille lisse dont la couleur est variable du jaune vif au marron en passant par le gris et l’orange. Un des coquillages les plus fréquents de nos côtes. 

 

Turritelle commune

Turritella communis

Turritellidae 

Turitella communis

Turitelle commune Ronce 2008 copie

Coquille pouvant atteindre 6 cm, couleur allant du blanc au brun. Méfiez vous des coquilles intactes, il y a de forte chance pour que l’animal soit toujours à l’intérieur!

Cérithe réticulé 

Bittium reticulatum 

Cérithiidae 

Bittium reticulatum

La coquille mesure de 10 à 12 mm. Abondant mais fragile, il ne dépasse pas 1,5 cm. Présence de stries axiales et radiales.  

 

Aporrhais pied de pélican

Aporrhais pes pelecani

Aporrhaïdae 

 

 Apporhais pes pelicani

Ce coquillage assez rare en Bretagne, est plus fréquent en Charente-Maritime ou dans le Golfe d’Arcachon. Il est recherché par les collectionneurs.

Scalaire à lamelles

Epitonium clathrus

 Epitonidae 

 Epitonium lamellosum

Coquille de couleur blanche avec des lamelles transversales bien distinctes blanches. La coquille mesure 3 à 4 cm, la suture est profonde.

 

Scalaire commune 

Epitonium turtonis

Epitonidae   

Epitonium clathrus 

Lamelles transversales bien distinctes. De couleur brun clair, la coquille mesure 3 à 5 cm. La spire est haute et fine.

 

Casque saburon

Cassis saburon

Cassidae 

 Cassis saburon

Coquille solide de couleur rose ornée de fins cordons longitudinaux.

5 à 7 cm

Natice porte-chaîne

Natica catena

Naticidae

Natica catena

natice-ronce-2008-316-300x199 bivalves dans LES COQUILLAGES

Ce coquillage ressemble à un escargot dont le diamètre peut dépasser 4 cm. Il s’agit d’un mollusque carnivore, il perce la coquille d’autres coquillages dont il se nourrit. Son opercule corné est brun clair.  

Triton

Charonia lampas

Cymatiidae

Triton lampas 

Grande coquille de 18 cm facilement reconnaissable. 

 

Rocher hérisson, Murex

Ocenebra erinacea

Muricidae

Il se nourrit d’autres mollusques dont il perce la coquille. Couleur allant du blanc au noir,  5 cm de long, on le trouve sur tout le littoral breton jusqu’à la Gironde. 

 Ocinebra erinacea

 

Cyclope

Cyclope neritoide

Nassariidae 

Forme circulaire, plane et brillante en dessous. Dans les années 2000, cette espèce invasive a envahit les zones ostréicoles de l’Atlantique. Le cyclope se nourrit d’autre coquillages comme les coques.

Cyclope neritea

mangeur-ronce-2008-16-300x231 coquillages de France

 

pourpre x

Eulime creuse

Eulima subulata

Eulimidae

 Eulima subulata

Petite coquille de 10 mm  lisse et brillante

 

Buccin ondé, Bulot

Buccinum undatum

Buccinidae

 

Buccinum undatum

La coquille mesure jusqu’à 10 cm et s’épaissit en grandissant en particulier au niveau de l’ouverture.

Colus jeffreysianus 

Buccinidae

Sipho gracilis 

Coquille allongée fusiforme de couleur blanche . Espèce nordique.

Atteint 8 cm

 

Pourpre bouche de sang

Purpurea haematostoma 

Muricidae

thaishaematostomans

Coquille de 4 à 8 cm. Ouverture orangé caractéristique

 

Nasse réticulée 

Nassarius reticulatus

Nassariidae    

 Nassarius reticulatus

Coquille épaisse, jaune à brun de 3  à 4 cm de long, présence de stries axiales et radiale. Cet animal détritivore vit sur tout le littoral breton. 

nasse-reticulee-ronce-2008-315-copie Coquillages de l'atlantique

 

Nasse

Nassarius nitidus 

Nassariidae 

Commune en Bretagne 

Nassarius reticulatus var. ?

 

Nasse

Nassarius sp. 

Nassariidae 

Nassarius sp

Petite coquille grise de 10 à 12 mm. Commune en Bretagne

 

Nasse pygmée

Nassarius pygmea

Nassariidae 

Nassarius pygmea

Petite coquille de 10 à 12 mm de couleur rose à orangé

 

Pourpre petite pierre

Nucella lapillus

Muricidae

 Purpurea lapillus

 Coquillage fréquent sur les rochers en Bretagne, coquille épaisse, haute de 3 cm, qui peut être blanche, jaune, brune, noire, de couleur uniforme ou bicolore. 

Actéon enroulé

Acteon tornatilis  

Acteonidae    

 Acteon tornatilis

 Ce beau coquillage peut atteindre 3 cm. Finement strié et de couleur rose. Sa coquille fine est fragile.

Nitidella ocellata

Columbellidae

Coquille mesurant de 6 à 13 mm  de couleur brun et roux avec des taches blanches jusqu’à la suture. L’ouverture est étroite et légèrement sinueuse. Le labre blanc porte des dents saillantes.

 

Janthine

Janthinidae Janthina

Janthina exigua  

Ce gastéropode vit à la surface de l’eau, entrainé par les vents et  les courants. Il se nourrit de méduses flottantes comme la physalie (référence dans mon blog. Sa coquille violette est fragile. Elle mesure de 3 à 4 cm. Rare sur les côtes françaises. Madère

  ————————————————————————

Après avoir fait un tour des gastéropodes, nous passons aux Bivalves, coquilles à deux valves souvent symétriques et rattachées entre elles par un ligament. On dit aussi les Lamellibranches car leurs branchies sont en lamelles.

Moule commune

Mytilus edulis

 Mytilidae

La moule commune se fixe aux rochers sans la zone intertidale (zone de balancement des marées) par un byssus, ensemble de filaments très solides

 moule-300x145 gastéropodes

 

Coquille St Jacques

Pecten maximus

 Pectenidae

Grande coquille à valves inégales. La valve supérieure est plate.

coquille-st-jacques-verso-300x284

coquille-st-jacques-recto-300x296

Peigne variable

Chlamys varius

 Pectenidae

peigne-variable-268x300

Peigne blanc

Pecten albicans

 Pectenidae

chlamis-blanche-copie-300x267

Pétoncle

Chlamys opercularis

 Pectenidae

peigne-opercule-300x287

 

Peigne gris

Peplum clavatum

Pectinidae

peigne gris

Coque commune

Cerastoderma edule

Cardiidae

Elle vit dans le sable fin le long des côtes abritées. Elle est comestible. On la ramasse à marée basse.

Il est indispensable de la faire dégorger au moins une heure dans de l’eau de mer afin qu’elle rejette le sable qu’elle a ingéré.

bucarde-commune-ns-300x125

Bucarde de Norvège

Laevicardium norvegicum

Cardiidae

Elle est présente le long de la côte atlantique oritentée plein ouest. Elle vit dans le sable.

bucarde-de-norvege-ns-300x275

Bucarde tuberculée

Anthocardia tuberculata

Cardiidae

bucarde-a-cotes-ns-293x300

Bucarde à côtes rares

Acanthocardia paucicostrata

Cardiidae

Une autre bucarde, régulière et de taille moyenne (2 à 3 cm),  

bucarde-a-papillesns-300x216

Pandore inéquivalve

Pandora inequivalvis 

Anatinidae

Elle possède une coquille asymétrique,  la face supérieure est plane.

pandore-inequivalve-264x300

 

Les mactres possèdent des coquilles ovales et symétriques

Mactre solide

Spisula solida

Mactridae

 

mactre-solide-b

mactre-solide--300x219

La coquille est épaisse.

Mactre coralline

Mactra corallina

Mactridae

mactre-coraline-300x198

Elle est plus fine et de couleur rose et souvent striée de blanc sur sa hauteur. Elle est cassante.

Cythérée fauve ou verni

Callista chione

Veneridae

cytheree-fauve-ns-300x240

Elle fait partie des grands coquillages que l’on peut ramasser sur la côte atlantique.

Sa coquille lisse et brillante est très épaisse et ornée de bandes transversales et longitudinales, d’un aspect encore « verni » lorsqu’elle est arrivée récemment sur la côte.

 

Donace des canards

(Donax trunculus)

Donacidae

donace-des-canards-1-300x167

Parmi les coquillages délicieux… Il y a  les olives, nom local donné aux donaces encore appelées tellines en Méditerranée. 

 

donace-des-canards-3-300x199

Scrobiculaire poivré

Scrobicularia plana

Scobicularidae

scrobuculaire-poivre--213x300

Ils vivent dans les endroits sablo-vaseux des baies abritées. Ils sont aussi comestibles. Il est nécessaire de bien les laisser dégorger avant de les cuisiner.

Les huitres se retrouvent sur la plage souvent parce des parcs à huitres à faible distance.

L’huitre creuse puis l’huitre portuguaise puis l’huitre japonaise ont pris place dans les parcs à huitres et dans les claires. Une espèce prend le relais de l’autre, aidé par les ostréiculteurs après que des maladies ai décimé l’espèce.

huitre-creuse-ns-300x168

 Huitre creuse

Crassostrea gigas

Ostreidae

huitre-plate-ns-300x297

 Huitre plate

  Ostrea edulis

Ostreidae

Poursuivons avec d’autres espèces comestibles :

Vénus à verrues ou praire 

Venus verrucosa

Veneridae

venus-a-verrues-praire-300x268

Amande de mer

Glycymeris glycymeris

Arcidae

amande-petite-ns

 Vénus petite poule

Venus gallina 

Veneridae

venus-autre

Elle est aussi comestible mais elle est peu fréquente et si petite… 

15 à 20 mm

Lucine lactée

Lucina lactea

Lucinidae

Lucine epineuse NS

Coquille circulaire de 15 à 25 mm

Diplodonte rond

Diplodonta rotundata

Lucinidae


lucine NS a

Palourde

Tapes decussatus

Veneridae

palourde-ronce-2008-24-300x209

tapes-croisee-palourde-300x242

Elle vit enfouie dans la vase à 5 à 10 cm de profondeur. Deux points visibles de la surface, correspondent à des siphons qui lui permettent de respirer et signent sa présence.

 

Pholade blanche

Barnea candida

Pholadidae

Les pholades possèdent des coquilles fragiles. Ces coquillages perforaient les navires en bois,  il y a quelques siècles, une vraie calamité ! 

 pholade-blanche-300x148

Elle mesure 4 à 5 cm

Pholade dactyle

Barnea dactylus

Pholadidae

pholade-dactyle-300x120

10 à 12 cm. La coquille  est  plus épaisse.

 

Telline de la Baltique

Macoma balthica

Tellinidae

macoma-baltique-300x165

Les petites coquilles colorées sont très décoratives et parsèment les laisses de mer des plages abritées.  

Telline papillon

Tellina tenuis

Tellinidae

telline-papillon-283x300

D’autres coquillages petits et colorés se retrouvent aussi comme la telline papillon rose, rouge ou orangé.La coquille est très fragile.

Lutraire elliptique

Lutraria lutraria

Mactridae

Lutraria autre Ronce

Coquille allongée de 50 à 150 mm parfois recouverte par le periostracum

Lutraire oblongue

Lutraria oblongua

Mactridae

Lutraire elliptique

 C’est l’un des plus grand bivalves de nos côtes. Sa coquille est légèrement arquée. 

Anomie pelure d’oignon

Anomia ephippium

Anomiidae

 

anomie-peluche-doignon-300x162

Belle coquille nacrée. On la trouve surtout en Bretagne

Nacre

Pinna rudis

Pinnidae 

Pinna pointe espagnole

Lien vers les coquillages de Méditerranée

 

 


Mes albums récents

  • Album : CRÉATIONS MARINES
    <b>Creation-marine-3</b> <br />
  • Album : Orchidées d'Europe
    <b> orchis purpurea</b> <br />
  • Album : Mes patchworks sous-marins
    <b>tortue 55x60 </b> <br />

Catégories


TOP à l'Ouest ... The parad... |
divagations du coq et du ta... |
BOULBY & MOULFY IN NZ 2... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 19.000 km plus tard
| olivier au mexique
| pirisa s'évade