Archives pour la catégorie ECOVOLONTARIAT EN GUADELOUPE

ECOVOLONTATRIAT EN GUADELOUPE


ÉCOVOLONTARIAT EN GUADELOUPE

Alpinia purpurata Guadeloupe  (3)

En 2015, je suis partie avec l’ONG « Planète Urgence »en Guadeloupe dans le cadre d’une mission de protection des tortues en baie de Malendure, lieu bien connu des plongeurs puisque c’est là que ce situe la « Réserve Cousteau ».

fourmis champignonistes-Guadeloupe

Les îlets Pigeon sont situés à quelques kilomètres de la côte. Ils sont entourés d’un récif corallien qui attire les plongeurs du monde entier. Cependant, ce lieu touristique est aussi fréquenté par les tortues vertes et les tortues imbriquées qui viennent pondre dans cette baie et dans les baies voisines.

???????????????????????????????

Quel dérangement occasionne l’afflux touristique? Les tortues sont-elles moins nombreuses avec le temps? Quelles sont leurs plages préférées?

???????????????????????????????

L’association Evasion tropicale , sur place depuis de nombreuses années étudie les tortues, leurs déplacements, leur identification. L’association Planète Urgence aide cette association locale.

Nous avons été accueillis à l’aéroport par Caroline, présidente de l’association. Nous avons trouvé le bungalow dans un état déplorable et il a fallu tout nettoyer nous-mêmes. Les précédents locataires n’étaient des écovolontaires et ne respectaient pas les lieux…. Nous avons fait les courses et préparé tous les repas ce qui nous prenait bien deux heures par jour. Nous étions bien organisés entre l’épluchage, la cuisson, la vaisselle… Nous faisions tous les déplacements à pied soit une heure de marche par jour

???????????????????????????????

Planning des activités quotidiennes: Pendant qu’une équipe de deux personnes allait successivement sur trois les plages définies afin d’observer les sites de pontes, une autre équipe réalisait des transects, c’est à dire des parcours déterminés avec palmes, masque et tuba.

Il y a un transect « caye » (mot anglais qui signifie récif peu profond)  et un transect « herbier » sur des herbiers où se nourrissent les tortues. Les transects étaient effectués tous les matins et après-midi . Nous allions ensuite au local de l’association Evasion Tropicale pour rentrer les données sur l’ordinateur et comparer les photos aux bases de données existantes. 

???????????????????????????????

Nos conditions de vie étaient agréables mis à part la mauvaise surprise de l’arrivée. Température de l’air 29°C et de l’eau 27°C. Nous n’avions pas à nous plaindre. Le bungalow était confortable avec deux chambres, une avec trois lits, l’autre avec un lit, une moustiquaire pour chaque lit.  Nous étions en pleine épidémie de chikungunya… Anti-moustique indispensable! 

Très bonne entente entre nous cinq alors que nous venions d’horizon très différents.

???????????????????????????????

Le deuxième jour, nous avons assisté au sauvetage d’une tortue qui s’était  entortillée dans un fil de pêche.

???????????????????????????????

Caroline et Renato ont retiré le fil de pêche comme ils pouvaient mais l’hameçon restait coincé dans sa gorge.

???????????????????????????????

La gendarmerie est intervenue afin de transporter la tortue puis la diriger vers un vétérinaire.

???????????????????????????????

En ce qui concernait nos conditions de travail, nous nous rendions deux fois par jour au local situé à 15 minutes de marche (1 heure de marche par jour). Briefing en bord de mer avant la mise à l’eau.

???????????????????????????????

Nous réalisions des transects avec palmes masque et tuba, c’est-à-dire des parcours déterminés avec des amers dans l’eau ou en surface. Un parcours au-dessus des herbiers où se nourrissent les tortues qui durait 50 minutes et un parcours au-dessus de la caye, qui durait 40 minutes. Après les transects, les nouvelles données sont rentrées au local d’Evasion Tropicale.

???????????????????????????????

Par ailleurs, tous les matins, une équipe de deux personnes arpentait trois plages vers 7 heures du matin à la recherche de traces éventuelles de tortues.

???????????????????????????????

Il fallait grimper dans les rochers puis parcourir un chemin qui montait et descendait dans la forêt, un peu sportif…

???????????????????????????????

Nous croisions des lézards, des fourmis champignonnistes ou sur les plages, des méduses. Nous n’avons pas trouvé de traces de pontes de tortues pendant cette mission.

balisier Guadeloupe_1

 


Mes albums récents

  • Album : CRÉATIONS MARINES
    <b>Creation-marine-3</b> <br />
  • Album : Orchidées d'Europe
    <b> orchis purpurea</b> <br />
  • Album : Mes patchworks sous-marins
    <b>tortue 55x60 </b> <br />

Catégories


TOP à l'Ouest ... The parad... |
divagations du coq et du ta... |
BOULBY & MOULFY IN NZ 2... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 19.000 km plus tard
| olivier au mexique
| pirisa s'évade