Archives pour la catégorie PLONGEES AUX PHILIPPINES

PLONGÉES AUX PHILIPPINES

 PLONGÉES AUX PHILIPPINES

Requin corail dans grotte Philippines (10) copie

Mi février, je pars plonger aux Philippines. Je ne suis jamais partie en Asie. Il faut dire que j’avais vu des films au festival de l’image sous-marine dans les années 90 qui ne me donnais pas envie d’y aller. Les Philippins martelaient le fond de la mer autour de leur île avec des cailloux suspendus à des cordes pour apeurer les poissons puis les piéger dans leurs filets, les gros les petits, les tous petits… et… Il ne restait presque plus de poissons derrière eux…

Les agences de voyage et leurs belles photos, le salon de la plongée, certains amis m’ont dit beaucoup de bien des Philippines, alors ils m’ont convaincus…

blog Comatules  Philippines (1)

La route est longue… Un changement à Séoul (ou à Bangkok) selon la compagnie aérienne, environ 24 heures de voyage… J’étais sur Korean airlines, airbus A380 puis A330, rien à dire.

Arrivée de nuit à l’aéroport de Cebu,  un Philippin porte un panneau « Abyss word ». Je me dirige vers lui. Il m’emmène à l’hôtel (Montebello) au moins à 30 mn en voiture dans Cebu. La ville est grouillante de monde, voitures, camions, motos, cyclomoteurs, minibus, et les piétons qui traversent n’importe ou… Tout le monde fait avec, sans aucun agacement…

Très bel hôtel. Je suis accueillie par Vincent, le responsable . Rendez-vous demain matin pour embarquer. Nous sommes 11 plongeurs pour ce safari plongée.

Ce n’est pas une croisière, nous ne dormirons pas sur le bateau. Le bateau, c’est le Katawa, qui nous emmène d’île en île et le soir nous rentrons à l’hôtel. Cela permet de mettre tous les jours pied à terre et nous imprégner de la vie locale.

Katawa  Philippines

Le bateau est une barka, un bateau philippin typique avec des flotteurs de chaque côté qui lui donnent une grande stabilité. Il a de plus un très faible tirant d’eau, gros avantage dans ces eaux aux nombreux récifs par rapport aux gros bateaux de croisière « classiques » comme en Mer rouge par exemple.

Nous partons du port de Cebu vers l’ïle de Malapascua où nous resterons 5 jours. L’équipage est constitué du pilote du bateau, de trois guides de plongée dont Vincent, du cuisinier et de deux autres membres d’équipage qui nous aident avant et après la plongée, toujours très appréciable…

Malpascua Philippines (2) copie

Durant ce safari, nous avons un coq à bord. Non, ce n’est pas pour le manger. C’est un coq de combat qui appartient à l’un des hommes de bord. C’est toujours amusant d’entendre de temps en temps « Cocorico » venant du bateau.

La première plongée, réadaptation, nous donne le ton : une eau chaude à 26°C, beaucoup de particules et… très peu de poissons. Pour moi qui aime les belles vues d’ensemble , riches en faune fixée et en poissons, c’est un peu décevant.

Néanmoins, de grands alcyonaires, ces coraux mous oranges, roses, rouges, de nombreuses comatules colorées et des buissons de coraux noir, de nombreuses anémones avec des poissons clowns et de belles crevettes transparentes bleues et roses promettent de belles photos.

blog Crevette et anémone Philippines (2)

Notre hôtel à Malapascua est très agréable et pas très loin de la plage. Nous sommes les seuls touristes ici. Le matin un jus de fruit frais, ananas, mangue ou pastèque et des œufs au plat brouillés ou en omelette avec des tranches de bacon bien grasses. Vincent emporte le déjeuner préparé à l’hôtel.

blog Poisson scorpion Philippines  (3)

Nous mangerons à bord. Nous faisons 2 à 3 plongées par jour et toujours très peu de poissons et beaucoup de particules. Cela rend les photos plus difficiles. Il faut bien orienter le flash… Lors de certaines plongées nous atteignons la thermocline vers 25 m et la combinaison de 5 mm est de rigueur. C’est celle que j’avais et je n’ai pas eu froid ni trop chaud d’ailleurs. Dans toutes les plongés, nous trouvons de nombreux nudibranches. Ici, ils sont très variés.

blog Nudibranche bleu Philippines (3)

Ces mollusques dépourvus de coquille ont leurs branchies à nu d’où leur nom de nudibranches.  Leurs couleurs vives veulent dire « attention, je ne suis pas comestible ».

???????????????????????????????

Ils se nourrissent en général d’animaux invertébrés venimeux comme certains hydraires, stockent sur leur dos les cellules venimeuses demeurées intactes et s’en servent à leur tour pour échapper à leur éventuel prédateur. Astucieux, non?

 

Mais mon intérêt va plutôt pour les crustacés, crabes et crevettes. J’exagère un peu en demandant à mon guide avant la plongée ce que je voudrais voir et… à chaque fois, il trouve !

blog Crabe porcelaine Philippines (5)

Les anémones, animaux carnivores se nourrissent de petits animaux en suspension voire de petits poissons. Le poisson clown s’immunise grâce à son mucus épais en se frottant sur l’anémone. Les crabes porcelaine très beaux se protègent en se réfugiant sous l’anémone ou dans ses tentacules afin de ne pas être dévorés par certains poissons. Moins de poissons, c’est aussi plus de crustacés. Déséquilibre de la chaîne alimentaire…que j’avais déjà observé aux Antilles.

blog Comatule Philippines (9)

Parmi les invertébrés très nombreux et variés, il y a les ascidies. Ces animaux qui possèdent un début de colonne vertébrale à l’état embryonnaire ne semble pas plus évolué qu’une éponge.

nsAscidies  Philippines (1)

Il y en a des jaunes, oranges, jaunes, bleues vif, bleu clair, bleu et jaune, bleu et orange…

Acidies orange et bleues Philippines

Lorsque nous trouvons de grandes gorgones, notre guide cherche avec sa lampe l’hippocampe pygmé qui ne mesure pas plus d’un centimètre et qui est de la même couleur que la gorgone…presque… une aiguille dans une botte de foin… Il en trouve de temps en temps mais de là à faire une belle photo et qu’il soit de face ou de profil… je n’ai pas trouvé cette occasion…Il faut dire que le retrouver dans le viseur… Je comprends que tous ceux qui réussissent leur photo d’hippocampe pygmé le présentent en concours… Nous avons aussi vu des hippocampe de taille « normale » comme en France, c’est à dire d’une dizaine de centimètres.

blog Hippocampe Philippines (6)

L’emblème de Malapascua, c’est le requin renard. Il y a donc pas mal de clubs de plongée sur l’île. Très caractéristique avec sa très longue nageoire caudale dont il se sert pour assommer les poissons dont il se nourrit, il vient ici pour se faire nettoyer. C’est la seule station de nettoyage connue au monde pour cette espèce rare. Nous allons plonger le matin durant trois jours, rendez-vous 5 heures du matin pour tenter de l’observer.

Plongée à 25 m, positionnés le long d’une corde et attente…Nos trois guides de plongée sont positionnés de sort qu’il observent sur 360° . Nous sommes certainement une attraction pour le requin renard. Daignera t-il venir? Eh bien non, nous ne l’avons pas vu. Certains ont aperçus le bout de sa queue le premier jour.

 

Une raie mobula est passée, vite disparue dans la mer épaisse et verte.

Nous naviguons ensuite vers l’île de Bohol où nous sommes hébergés dans un petit hôtel plus rustique pour une seule nuit.

Une plongée sur un magnifique tombant remplit de gorgones habillées d’anémones blanches me ravit. Mais où sont les poissons? En fait il y a des pêcheurs partout sur leurs petites barkas mais est-ce la seule raison? Pollution?

Eponges Philippines 

Les comatules sont nombreuses avec parfois une crevette à l’intérieur. Des éponges barriques sont souvent peuplées de petites holothuries blanches. Dans les creux de ces éponges barriques, des galathées de Walii « grosses » de 1 cm, poilues, roses et voilette se cachent. Il n’y a que la lampe qui permet de les observer.

blog Eponges et Anthias Philippines

Ici, à côté des éponges et près d’une faille pour se réfugier, un poisson arlequin juvénile se tortille à qui mieux mieux. Il n’a même pas l’air d’un poisson.

Puis nous naviguons vers la grande île de Leyte ou nous sommes hébergés dans un lodge de rêve en bord de mer…

Là, les plongées se font aux abord d’une réserve sous-marine et dans la réserve. Enfin! la densité de poissons que je retrouve comme en Mer rouge ou aux Maldives! C’est bien la surpêche qui est responsable de ce que nous avons observé auparavant.

blog Corail noir Philippines (14)

De grands bancs d’Anthias rouges sont présents près du récif, mérous, poissons papillons, poissons perroquet, quelques poissons anges. Les poissons sont fuyants, pas comme en Mer rouge ou aux Maldives. Ils sont plus difficile à observer et à photographier…

blog Poisson crapaud Philippines (10)

Un petit poisson crapaud de cache parmi les éponges et les coraux.

Parmi les petits poissons du récif, il y a le poisson faucon, avec ses couleurs jaune, rouge et bleue, il se pose mais dès qu’il voit l’appareil photo, il se sauve. S’il savait qu’il serait une star sur internet…Allez comprendre…

Un couple de syngnathe rayé de la même famille que l’ hippocampe est très mimétique. Ce n’est pas le cas des poisson scorpions , mimétiques avec leur environnement qui chassent à l’affût, tout comme les poissons crapauds blancs, jaunes, oranges, rouges et violets immobiles trahis par la connaissance de nos guides. Enfin des photos faciles où les poissons semblent pauser…

Une faille, une grotte, un requin, deux requins corail sont posés.

Requin corail Philippines (2b) copie

Nous avons fait trois plongées de nuit durant cette croisière, la première assez pauvre, la deuxième plus intéressante et la troisième le long d’un ponton très riche. Nous avons observé de nombreux oursins de nuit qui hébergeaient de petites crevettes, des comatules déployées, gorgonocéphales, des hippocampes, un gros poisson vache et de beaux bernard l’hermite.

blog Bernard lhermite  Philippines (4) copie

Une Volute, un mollusque nocturne de promène et cherche sa nourriture

blog Volute chauve souris nuit  Philippines (2)

En troisième plongée, c’était parfois une plongée sur le sable. Sur nos rivages, le sable est assez pauvre mais aux Philippines, ce n’est pas le cas. Par contre, il faut connaitre et avoir de bons yeux! Des plantes sous-marines, petites zoostères s’agitent parmi les autres zoostères.

Poissons fantomes Philippines

Non, ce sont deux poissons fantômes qui ressemblent à ces plantes à s’y méprendre. Ici, un strombe, coquillage gastéropode avance sur le sable, laissant entrevoir ses yeux. Nos regards se croisent… Les oursins se promènent, même avancent vite avec leur piquants. Deux seiches mimétiques avec le fond ressemblent à de gros ballons.

Réfugié dans une éponge qui pousse sur un pilier du ponton, un poisson lime dort. Dans le sable, un uranoscope à l’affût ne fait sortir que ses yeux.

Poisson lime Philippines (3)

Une grosse crevette marche avec ses dix pattes puis s’ensable. Ses yeux qui ressortent paraissent sur pilotis.

Crevette fouisseuse Philippines (5) copie

Des poissons étonnant habitent ce biotope particulier comme le poisson pégase qui semble avoir des ailes ou le gobie avec des grandes nageoires. Les poissons fantômes  se confondent avec les algues ou d’autres se confondent avec les comatules.

NS Gorgones Bonaire (9)

Ici, un poisson (arbalète?) de 3 cm ressemble à une feuille mais non.. C’est un poisson.

Nous avons croisé plusieurs fois des serpents de mer, Laticauda laticauda à cause de sa queue aplatie qui l’aide à nager. Le tricot rayé a une morsure mortelle mais sa tête est très petite et il n’est pas agressif. Je me tiens tout de même à distance…

blog Serpent Laticauda Philippines copie

Nous repartons vers Cebu et nous faisons une petite halte sur un cordon de sable qui émerge, petite île de sable de 50 cm de haut au milieu de nul part… eau turquoise et chaude, idyllique…Vincent a très bien organisé ce voyage et les plongées avec des découvertes allant crescendo aussi bien sous-marines que terrestres.

Ile du bout du monde Philippines (12) copie

Retour vers Cebu avec un peu de temps pour faire quelques courses, peu de choses à ramener à part des mangues séchées.

C’était un très beau voyage et je n’avais pas envie de rentrer…

Ile du bout du monde Philippines (1) copie

 

 


Mes albums récents

  • Album : CRÉATIONS MARINES
    <b>Creation-marine-3</b> <br />
  • Album : Orchidées d'Europe
    <b> orchis purpurea</b> <br />
  • Album : Mes patchworks sous-marins
    <b>tortue 55x60 </b> <br />

Catégories


TOP à l'Ouest ... The parad... |
divagations du coq et du ta... |
BOULBY & MOULFY IN NZ 2... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 19.000 km plus tard
| olivier au mexique
| pirisa s'évade