Archives pour la catégorie PLONGER DANS LES PASSES

PLONGER DANS LES PASSES

PLONGER DANS LES PASSES

Non, mes amis belges, il ne s’agit pas de faire des passes dans le milieu marin ni de faire des tours de passe-passe.

Les passes sont des couloirs étroits empruntés par la mer entre deux atolls ou entre le lagon et la pleine mer.

PLONGER DANS LES PASSES dans MALDIVES 2012 blog-passes-7-300x193

Ce sont des zones à fort courant lié aux marées. Courant entrant ou courant sortant. Compte tenu de la configuration des îles, du nombre immense d’atolls, de passes, leur taille, leur profondeur, il n’est pas possible d’avoir un horaire des marées comme nous l’avons pour l’Atlantique. Cependant, les maldiviens connaissent le sens des courants entrants ou sortant en fonction de l’heure de la journée et des cycles lunaires…

Pour connaître la force du courant avant de plonger, l’un des moniteurs s’immerge. Le sens du courant et sa force nous renseigne sur l’éventuelle difficulté de la plongée. Si c’est une plongée dérivante, elle sera facile, il n’y a qu’à se laisser dériver dans le courant et regarder ce qu’il se passe. S’il faut se poster sur le bord de la passe pour voir passer les prédateurs ou les grands planctonophages comme les raies manta, c’est différent…

blog-passes-3-300x206 passe dans PLONGEES EN OCEAN INDIEN

L’échelle d’intensité du courant varie de 0 à 5. De force 1 à 2.5, la situation est tout à fait acceptable pour le plongeur. A partir de 3, il va falloir fournir des efforts, palmage contre le courant et s’accrocher aux patates de corail sans se couper, sans détruire les animaux fixés… Tout un art…Avec deux mains, c’est mieux. Pour les photographes, cela devient plus difficile voire périlleux… J’en sais quelque chose…

Il faut tenir l’appareil photo d’une main, s’accrocher de l’autre main mais compte tenu de la force du courant, cela ne suffit pas toujours… Il faut chercher une endroit plus calme en retrait avec moins de courant

Pourquoi cette richesse dans les passes ?

blog-passes-6-300x228 raie manta dans PLONGER DANS LES PASSES

Il s’effectue un échange entre les fonds faibles du lagon qui sont réchauffés par le soleil et où le plancton y est plus abondant et les eaux du large. Ce mélange des eaux crée une abondance de vie, qui attire les grands prédateurs.

blog-passes-4-300x225 récif corallien

Requins, carangues, barracudas, tazars… Mais aussi raies manta, pastenagues, raies aigles..

.

blog-passes-2-300x225 requin

Nous avons vu des petits requins, pointes blanches, requins de récifs, requins pointes noires et un requin marteau. Cela est bon signe car les requins reviennent. Ils avaient été trop pêchés mais l’interdiction du finnig (pêche pour les ailerons) porte ses fruits.

blog-passes-300x182

Du côté de la faune fixées, les gorgones étirent leur éventail de manière perpendiculaire au courant pour attraper le maximum de nourriture. Souvent, quelques comatules s’y suspendent aussi pour profiter du passage de quelques petits animaux planctoniques. Au fond de la passe, l’aspect raviné donne une idée de la force du courant.

blog-passe-8-300x225

En dehors des passes, la plongée s’effectue plus calmement, les espèces sont différentes.

blog-passe-5-300x227


Mes albums récents

  • Album : CRÉATIONS MARINES
    <b>Creation-marine-3</b> <br />
  • Album : Orchidées d'Europe
    <b> orchis purpurea</b> <br />
  • Album : Mes patchworks sous-marins
    <b>tortue 55x60 </b> <br />

Catégories


TOP à l'Ouest ... The parad... |
divagations du coq et du ta... |
BOULBY & MOULFY IN NZ 2... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 19.000 km plus tard
| olivier au mexique
| pirisa s'évade