STAGE BOTANIQUE EN HAUTE MAURIENNE

                          

STAGE BOTANIQUE EN HAUTE MAURIENNE

Haute Maurienne juillet 2014 (6) copie

Je suis partie en juillet pour un stage botanique en Haute Maurienne encadré par

Pascal Jarige, expert en botanique qui organise de nombreux voyages en France, en

Europe et même au delà…

Si vous aimez déterminer les plantes que vous trouvez sur les bords du chemin,

vous allez adorer…

Groupe  Haute Maurienne juillet 2014 (2) copie

Si vous aimez prendre le temps de faire des photos de fleurs ou de papillons qui

virevoltent autour de vous, ce stage est pour vous.

Groupe  Haute Maurienne juillet 2014 (1) copie

Si vous venez faire de la rando et que vous voulez marcher, marcher, marcher…

 Alors, il faudra choisir …d’autres vacances…

Nous étions six, prêts à arpenter les sentiers montagnards de la Haute Maurienne

pour découvrir des merveilles botaniques, petites fleurs, belles plantes voyantes ou

très discrètes, dans un cadre magnifique.

Haute Maurienne juillet 2014

Le temps annoncé était très maussade, pluvieux mais finalement, nous avons eu de

la chance et le soleil s’est montré de plus en plus généreux au fur et à mesure que le

stage progressait.

Juste le temps de poser les bagages à l’hôtel et nous partons déjà sur un petit

sentier forestier dans une forêt d’épicéas. Nous observons donc une végétation des

milieux ombragés avec une grande quantité de Mélampyres.

 Melampyrum nemorosum Haute Maurienne juillet 2014 (5) copie

Fin juillet, c’est tard en saison pour les orchidées mais nous avons pu observer

Dactylorhiza fuchsii avec des dessins violet sur le labelle et Gymnadenia conopsea

dans les endroits un peu plus lumineux.

Dactylorhira fuchsii Haute Maurienne juillet 2014 (2) copie

Gymnadenia conopsea  Haute Maurienne juillet 2014 (6) copie

J’observe une zygène de la filipendule qu s’est posé sur l’orchidée. Vat-elle ressortir

avec des pollinies (grains de pollen des orchidées) sur la tête? Je guette, mon

appareil photo prêt à déclencher. Oui, le papillon ressort avec des pollinies mais

collées sur la trompe. Avec ce « chargement », il fécondera une autre orchidée de la

même espèce…

A l’ombre nous avons aussi trouvé encore des orchidées, des Epipactis pourpres.

Epipactis atrorubens Haute Maurienne juillet 2014 (7) copie

Le lendemain, Pascal Jarige nous emmène vers des prairies d’altitude où la

végétation est totalement différente.

De très nombreux rhinanthe colorent les pelouses en jaune.

La campanule de Scheuchzer est fréquente et selon les endroits, la campanule

barbue est plus rare .

Campanula scheuchzeri Haute Maurienne juillet 2014 (3) copie

Campanula barbata Haute Maurienne juillet 2014 (11) copie

Trop tard pour de nombreuses orchidées qui sont en graines dans ces pelouses.

Il faudra revenir plus tôt en saison…

Nous partons explorer une zonne humide où peut-être… nous trouverons une belle

orchidée, l’Epipactis des marais.

Alors là, non seulement nous trouvons l’Epipactis mais il y en a une quantité

impressionnante autour de cette petite mare!

Epipactis palustris  Haute Maurienne juillet 2014 (3) copie

A  l’ombre du sous-bois, une jolie orchidée se fait très discrète, c’est la Goodyère

rampante. Il faut la regarder de près pour se rendre compte de toute sa beauté.

Ses fleurs blanches sont finement ornées de petis poils. 

Goodyera repens  Haute Maurienne juillet 2014 (1) copie

 Une forêt plus haute nous fait découvrir des ancolies noirâtres qui malgré ce nom

ont une belles couleur violacée avec des étamines jaunes qui ressortent.

Aquilegia atrata   Haute Maurienne juillet 2014 copie

La grande astrance est parfois commune. Blanche, elle se remarque peu mais

certains pieds ont des fleurs roses qui sont de toute beauté.

Astrantia major Haute Maurienne juillet 2014 (7) copie

Ici, quelques pieds de Dactylorhize de mai, une belle orchidée rose foncé, sont

encore en fleurs.

Dactylorhiza majalis Haute Maurienne juillet 2014 (1) copie

 Aujourd’hui, sortie au col de l’Iseran. Il fait beau et les montagnes aux alentours se

détachent bien dans le ciel bleu. Ici, la flore est très différente. En altitude, il faut

résister à la température très basse, les chutes de neige, les vents violents, alors les

plantes se font toutes petites…

Anemone glacialis Iseran Haute Maurienne juillet 2014 (30) copie

Certaines poussent en coussinets ras comme la silène acaule, rose vif, d’autre

poussent dans les éboulis, à l’abri du vent entre les pierre mais risquent de se faire

ensevelir comme la linaire alpine. Certaines attirent notre regard par leur jaune vif

comme les doroniques à grandes fleurs. Mais quelles fleurs attirent plus le regard

que les gentianes bleues? Un bleu profond, magnifique !

Gentiana verna  Haute Maurienne juillet 2014 (12) copie

Quelques touffes de couleurs et aussi des fleurs blanches comme ces marguerites

des Alpes .

Leucanthemopsis alpina Haute Maurienne juillet 2014 (76) copie

Et si vous trouvez, à peine au dessus des grandes touffes de graminées quelques

Edelweiss, alors, vous pouvez dire que vous avez de la chance !

Leontopodium alpinum col Iseran  Haute Maurienne juillet 2014 (3) copie

Elle est rouge noirâtre, assez commune en altitude, c’est une belle orchidée.

Vous avez trouvé ?

C’est la nigritelle. Comme les autres orchidées et la plupart des fleurs, elle est

étroitement dépendante des insectes pour sa multiplication.

Nigritella nigra Haute Maurienne juillet 2014 (4) copie

Ces grandes « marguerites » violettes sont des asters.

Aster alpinus Haute Maurienne juillet 2014 (1) copie

Redescendons dans les prairies un peu plus basses. Nous rencontrons

l’inévitable gentiane jaune …

Gentiana lutea Haute Maurienne juillet 2014 (9) copie

… Et sa cousine beaucoup plus rare, la gentiane ponctuée.

Gentiana punctata  Haute Maurienne juillet 2014 (7) copie

Autre pelouse d’altitude où nous recherchons encore quelques orchidées,

dont l’Orchis nain des Alpes. Il est très petit et vert, autant dire qu’il faut être

un expert pour le trouver. Le voici ! 

Chamorchis alpina Haute Maurienne juillet 2014 (4) copie

A côté, une autre orchidée de quelques centimètres de plus et aussi peu voyante,

l’Orchis grenouille.

Coeloglossum viride  Haute Maurienne juillet 2014 (2) copie

Dans ces prairies d’altitude, nous avons pu trouver l’Herminium ou Orchis musc,

une orchidée encore bien discrète…

Herminium monorchis  Haute Maurienne juillet 2014 (1) copie

Encore de belles gentianes bleues se laissent admirer comme cette

gentiane des neiges

Gentiana nivalis Haute Maurienne juillet 2014 (3) copie

En redescendant, une prairie très pentue accueille des lis orangé. Nous prenons le

risque d’aller les photographier. Ils sont si beau et hélas si rares , en France du

moins…car ils sont souvent cueillis… Nos voisins italiens seraient, dit-on, plus

respectueux de la nature…

Lilium bulbiferum Haute Maurienne juillet 2014 (6) copie

Plus fréquent mais tout aussi beau est le Lis martagon.

Lilium martagon Haute Maurienne juillet 2014 (3) copie

Parmi nos ballades botaniques de la semaine, nous avons rencontré des sentiers

entourés de nombreux rochers où se plaisait la très belle euphraise des Alpes.

Euphrasia alpina Haute Maurienne juillet 2014 (4) copie

La prochaine fois, je vous raconterai les papillons que j’ai rencontré…

1 commentaire à “STAGE BOTANIQUE EN HAUTE MAURIENNE”


  1. 0 m.rambaud@dbmail.com 1 août 2014 à 18 h 22 min

    ok
    bien Nadine
    C’est comme si j’avais fait le stage
    donc ne tarde pas à nous montrer les petites bêtes

Laisser un commentaire


Mes albums récents

  • Album : CRÉATIONS MARINES
    <b>Creation-marine-3</b> <br />
  • Album : Orchidées d'Europe
    <b> orchis purpurea</b> <br />
  • Album : Mes patchworks sous-marins
    <b>tortue 55x60 </b> <br />

Catégories


TOP à l'Ouest ... The parad... |
divagations du coq et du ta... |
BOULBY & MOULFY IN NZ 2... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 19.000 km plus tard
| olivier au mexique
| pirisa s'évade